Votre Avocat à Montpellier

Un cabinet ancien et expérimenté :

Lauréat du prix de la Chambre des Huissiers de Justice, diplômé d'études supérieures spécialisées en procédures et voies d'exécution, Maître DECORPS-FOULQUIER a prêté serment en tant qu'avocat à Montpellier le 16 décembre 2002.

Maître DECORPS-FOULQUIER a d'abord exercé plusieurs années au sein d'un cabinet d'avocats spécialisés en droit de la famille et en droit immobilier.

Depuis, il a fondé avec trois autres avocats un cabinet groupé situé à proximité de la Cour d'Appel de Montpellier, 8, rue Eugène Lisbonne, dans l'Ecusson.

Trois domaines d'intervention : famille, contrats et recouvrement, social :

1. Le droit de la famille :

Maître DECORPS-FOULQUIER intervient pour vous conseiller et vous accompagner, dans tous les cas de divorce ou de séparation, afin de trouver la solution la plus adaptée pour organiser la séparation au mieux des intérêts de la famille.

Le volet patrimonial du droit de la famille représente également une part importante de l'activité du cabinet, qu'il s'agisse de conseiller ou d'assister les époux divorcés dans le cadre de la liquidation de leur régime matrimonial ou bien de traiter d'autres litiges familiaux, en matière de successions ou de donations.

2. Le droit des contrats spéciaux et du recouvrement :

Fort de son expérience en matière commerciale et immobilière, Maître DECORPS-FOULQUIER rédige les actes sous seing privé, qui sont du domaine de l'avocat qu'il s'agisse de cessions de fonds de commerce ou de baux commerciaux.

De même, il conseille et accompagne, tant les particuliers que les sociétés, notamment les professionnels de l'immobilier, dans tous les litiges relatifs au crédit, immobilier ou non, à la copropriété, aux mesures d'exécution forcée, aux baux civils et commerciaux et aux relations de voisinage.

3. Le droit du travail :

Enfin, pour répondre à une attente réelle, le cabinet s'est diversifié depuis quelques années dans le conseil aux entreprises en droit social et l'assistance d'employeurs ou de salariés devant le Conseil de Prud'hommes.

Votre relation avec nous :

Après une première prise de contact, un rendez-vous est fixé au cabinet, qui, selon le dossier, peut aller d'une demi-heure à une heure.

Au cours de ce rendez-vous, vous aurez l'occasion de présenter les données de votre litige et de recevoir, si un dossier est ouvert, les explications utiles sur les démarches entreprises et les conditions de notre collaboration.

Vous serez naturellement tenu informé régulièrement, de préférence par écrit de l'avancement de votre dossier.

L'usage du courriel vous est, dans ce but, systématiquement proposé, pour :

  • - faciliter votre information régulière,
  • - répondre, dans les meilleurs délais, aux questions que vous vous posez et qui n'auraient pas été traitées lors du rendez-vous,
  • - vous permettre de donner votre accord sur les actes qui seront rédigés en votre nom,
  • - nous transmettre les pièces utiles à la procédure, si elles peuvent être scannées et que vous ne souhaitez pas vous déplacer.

Egalement, la signature d'une convention d'honoraires vous sera proposée, dès le premier rendezvous, pour toutes les procédures, avec ou sans le concours d'une assurance de protection juridique.

Cette convention a pour but de déterminer les modalités de règlement des frais et honoraires, qu'impliquent les prestations effectuées.

Les honoraires, qui constituent la rémunération de l'avocat, sont fonction d'un taux horaire et du temps passé, le client pouvant opter pour le forfait.

Attention, ce mécanisme du forfait ne peut être proposé dans les dossiers trop complexes, pour lesquels l'ampleur des diligences n'est pas évaluable a priori.

Dans tous les cas, les honoraires donnent lieu à une facturation détaillée.

Les frais correspondent au coût de gestion du dossier, aux taxes et aux frais de déplacement éventuels.

Ils font également l'objet d'une facturation détaillée et peuvent être demandés, selon les cas, soit sous forme de provision, soit sous forme de remboursement.

L'aide juridictionnelle est bien sûr acceptée, à condition de vous munir de tous les justificatifs de ressources en photocopies, qui sont exigés par les textes (le dossier peut être retiré à l'accueil des Tribunaux ou dans les maisons de justice et du droit).

Contact

Consultez également :

Demande
de rappel
Accueil Actualités Contact Plan d'accès